Origine des maisons

Origine du bois dans la construction

Le bois, un matériau durable.Veille maison
A travers le monde (notamment en Asie, Amérique et en Europe) le bois a toujours été utilisé de façon traditionnelle pour la construction des maisons. Il est souvent utilisé car c’est l’un des « matériaux de construction de proximité. »

Le bois a permis en grande partie d’assurer la longévité et la résistance de ces maisons à travers les siècles. En effet, dans la région de Schwyz en Suisse, se trouvent les plus vieilles maisons en bois connues en Europe datant de 1210.

Une maison bois est une maison à la fois économique et écologique. En effet le CO2 contenu dans le bois est une protection longue durée pour la planète. Le bois est recyclable et biodégradable (s’il n’a pas été verni ou traité), c’est aussi un excellent isolant qui améliore la performance énergique et réduit sa facture énergétique d’environ 30% ou plus selon la construction de la maison.

Les principales catégories de « Maisons en bois » sont :

  • La maison à structure poteaux/poutres (Alpes, Suisse…)
  • La maison en panneaux de bois massifs contrecollés (Belgique, Allemagne, Autriche, Suisse…)
  • La maison en bois massif empilé (madriers, rondins) (Amérique du Nord, Europe région montagneuse)
  • La maison à ossature en bois (Europe, USA)

Caractéristiques des différentes constructions bois

A structure poteaux/poutres
La structure porteuse de la maison est constituée de poteaux et de poutres généralement en bois massif ou lamellé-collé. Elle offre un effet de clarté et de légèreté que ce soit en extérieur comme en intérieur ainsi qu’un grand volume.

La maison en panneaux de bois massif contrecollés
Ce mode de construction tend à se développer en France. On retrouve notamment ce type de maison en Autriche, Belgique et aussi en Suisse. Ce système est appelé à se développer avec l’augmentation de la performance énergétique et thermique des bâtiments.

La maison en bois massif empilé et maçonnerie en bois
Souvent appelée « chalet », elle est constituée de murs en bois massif montés par empilement de madriers (finition rectangulaire) et de rondins (finition lisse). En dépit de son épaisseur, le bois massif possède une inertie dite légère. Mais pour obtenir un coefficient d’isolation comparable à celui d’un « mur à ossature en bois », il est indispensable d’ajouter une épaisseur d’isolation.

La « Maison à Ossature en Bois » (M.O.B.)
C’est la technique moderne la plus répandue actuellement et qui s’adapte à tous les styles régionaux. Elle combine esthétique et confort par l’utilisation de matériaux isolants situés entre les membrures bois porteuses (bois espacées de 50 cm environ, entre lesquelles sont placés les matériaux isolants). De plus, cette technique permet une grande liberté architecturale.

Parements intérieurs : Les parois internes des murs sont le plus souvent réalisées avec un revêtement intérieur en panneaux de plâtre, ce qui offre de multiples possibilités de finitions (peinture, papier peint…). Ainsi, la maison ossature bois séduit les adeptes d’une présence modérée du bois.

Parements extérieurs : Utilisé contre les intempéries, il est souvent réalisé en bardage (planches de bois peintes traitées ou laissées naturelles). Par ailleurs, le bois (surtout non traité) exposé aux rayons solaires et aux éléments prendra une teinte grise avec le temps, mais ne perdra rien de ses qualités mécaniques. Le parement extérieur peut également être réalisé grâce à un enduit.)

Coin de mur fini crepis                                    Coin de mur fini bois

La tendance à mieux isoler les maisons conduit de plus en plus à doubler cette ossature d’une isolation périphérique extérieure en bois également, ce qui procure une meilleure isolation thermique même en été, et supprime tous les ponts thermiques.

La maison à ossature en bois permet une construction plus économique et plus rapide à mettre en œuvre.
Cette technique de construction permet également une préfabrication des murs complets en usine, à l’abri des intempéries. L’achèvement du clos-couvert peut être obtenu en quelques jours seulement, car il n’y a pas de temps de séchage.

Résistance thermique

La conception d’une maison en bois diffère d’une maison en maçonnerie dans son architecture globale et les surfaces. La résistance thermique des matériaux utilisés pour la construction de « maisons à ossature en bois » est différente des matériaux utilisés pour la construction de maisons traditionnelles.
Le gain réel de surface dépendra donc surtout, du type de construction et des types de matériaux utilisés.

Exemple, l’épaisseur des différents matériaux pour une même résistance thermique est la suivante :

Matériaux utilisés : Béton plein Parpaing creux Pisés Brique pleine Bois résineux Béton de chanvre Liège, laine minérale
Cm 88 52 39 28 7,5 6,5 2

Avantages d’une maison en bois

      • Une rapidité de construction
      • Matériau durable et écologique
      • Longévité et résistance
      • Résistance face au feu
      • Liberté architecturale
      • Isolation thermique
      • Isolation phonique
      • Régulation hygrométrique

logo BSKPour plus de renseignements, contactez-nous au : 06 33 78 74 84

BSK Immobilier : www.bsk-immobilier.fr

Alain BERINGER – Agent commercial immobilier – RSAC : Dijon 311 162 770

banc de binary cyprus addressкак выбрать хорошую сковородумосква продвижение сайтов